Post Reply
L'abattage d'arbres en Creuse
by Creusebear • Mon 18 Mar 2013 21:20

La Montagne, 13 février 2013
Creuse, julien.rapegno@centrefrance.com

Riverains et écologistes jugent la campagne d’élagage des routes brutale voire tragique


Le lamier est d’une redoutable efficacité. Il coupe les branches, mais aussi les troncs. L’entretien des bordures prend parfois la forme d’un abattage à grande échelle. La disparition d’énormes chênes et de vieux pommiers de plein-vent suscite une vive émotion.

«Ce sont des arbres qui ont cent cinquante ans. Sur la route entre Peyrat-la-Nonière et Chénérailles, J'ai compté une quarantaine d'arbres tombés sur un tronçon de 2 km. On anéantit en quelques heures le patrimoine creusois ! » Jacques Calard, antiquaire à Chénérailles, est un homme en colère : « Déjà que les haies sont arrachées à tour de bras par les agriculteurs… si le Conseil général s'y met. »

Sur la D55, au niveau de Saint-Martial-le-Mont, le spectacle est saisissant : des gros chênes de bordure ont été systématiquement abattus.

Président de l'association la Digitale, à Mazeirat, Alfred Richard reproche aux élus ce mode de gestion radical : « Ces arbres d'alignement sont de grande valeur. Ce sont les plus vieux, les plus remarquables et ce sont des essences locales. On a perdu ainsi nos merisiers, nos noyers […] on se débarrasse et on ne replante pas. » Pour Guy Brasseur, installé depuis peu à Saint-Martial : « On dirait qu'un ouragan est passé. Des grands arbres qui étaient à dix mètres en retrait de la route ont été coupés, pourquoi ? Pour moi la Creuse était un pays de Cocagne. Si ça prend cette tournure, je préfère repartir… » Le paysagiste Alain Freyet, auteur du livres sur les arbres remarquables du Limousin, s'est rendu à Saint-Martial. Il dénonce: « un véritable saccage ».

La campagne d'élagage bat son plein. Le "lamier", cette grosse scie circulaire montée sur un bras articulé tourne sur les routes de Creuse. Les militants creusois d'Europe écologie les Verts ont pointé d'autres chantiers « spectaculaires », vers Grand-Bourg, Montaigut-le-Blanc ou Pontarion. Si les riverains s'émeuvent devant le « tableau » final, les associations naturalistes ont vigoureusement alerté les conseils généraux du Limousin , dès le printemps dernier : « La Corrèze nous a immédiatement associés à la préparation de la campagne d'élagage, mais pas la Creuse », regrette Julien Jemin, du Groupe mammalogique et herpétologique du Limousin (GMHL).

Sur le terrain, les techniciens des UTT (Unités territoriales techniques) expliquent que lorsque les arbres sont plantés en dehors du domaine public, leur destin est fixé avec le propriétaire. En clair, c'est ce dernier qui décide de l'abattage. Nous nous sommes procuré la lettre type adressée par le Conseil général aux propriétaires riverains. Le ton employé est comminatoire. La lettre insiste sur la responsabilité du propriétaire en cas d'accident. Il est mentionné en gras, que le récalcitrant s'expose à des amendes de « 1.500 à 3.000 euros en cas de récidive. » Pour Julien Jemin : « De nombreux propriétaires sont âgés ou ne vivent pas sur place. Ils acceptent la coupe pour ne plus être embêtés. » Parfois, les dents du lamier laissent un mètre de tronc. En Creuse, des moignons de chênes centenaires sont reconvertis en piquets de
clôture.

(*) Ce courrier était signé par le Limousin nature environnement, la SEPOL (ornithologie), Le GMHL, la société entomologique du Limousin et l'ADDP (patrimoine paysager et botanique).

User avatar
Creusebear
Moderator
1311
May 2007
Re: L'abattage d'arbres en Creuse
by Annik • Wed 20 Mar 2013 01:06

My brain has gone to sleep and I can't reply in French at midnight, but I'm glad someone has at last noticed the carnage that has been going on around Chenerailles. The whole tree landscape has changed and it is a disgrace.

Annik

"Outside of a dog, a book is man's best friend. (Inside of a dog, it's too dark to read.)" Groucho Marx
User avatar
Annik
1246
Jun 2007
Re: L'abattage d'arbres en Creuse
by Wallace11 • Thu 27 Jun 2013 14:31

At this moment we await a crew who will come to take down an ancient Walnut Tree near our house. The tree belongs to an older couple who live in the next village - they received a letter with similarly intimidating language as the ones you mentioned. They therefore agreed to have the tree removed. This in happening because they are installing new electrical wires over the spot where the tree grows. We tried to stop the process after learning that trees over 30 years old are protected, but only if the owner agrees to take responsibility for everything - so of course they could not agree and I completely understand. But the fact remains that the tree is not really protected. We are still trying to save it.

p1020523.jpg

Wallace11
New Member
1
Jun 2013
Re: L'abattage d'arbres en Creuse
by Creusebear • Thu 27 Jun 2013 19:57

That's a beautiful tree - what a shame it will be destroyed.

User avatar
Creusebear
Moderator
1311
May 2007
Re: L'abattage d'arbres en Creuse
by grandad • Fri 28 Jun 2013 18:43

A real shame. To take a longer view, could you maybe get hold of the wood fom it, and in return either give the price of, or better still use the value to plant two more elsewhere ? Won't fix that view, but it might make you feel better !!!!

grandad
47
Apr 2008
Display topics from previous: Sort by
Your Permissions
  • You cannot post new topics in this forum
  • You cannot reply to topics in this forum
  • You cannot edit your posts in this forum
  • You cannot delete your posts in this forum
  • You cannot post attachments in this forum
Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron