Post Reply
L'entente toujours cordiale?
by Creusebear • Sun 27 Jan 2013 22:47

Grande-Bretagne : le "french bashing", un exercice quotidien
Le Point.fr - Publié le 27/01/2013 à 09:52 - Modifié le 27/01/2013 à 12:32

Il n'y a pas que "The Economist", David Cameron ou le maire de Londres qui moquent les Français... Outre-Manche, c'est un véritable sport national.

En Grande-Bretagne, il n'y a jamais de bonne allocution sans un trait d'humour anti-français... ou, mieux, plusieurs. Voilà sans doute une des devises de Boris Johnson. Son récent discours au forum économique de Davos n'a évidemment pas échappé à la règle. Le très médiatique maire de Londres a donc souhaité la bienvenue à Carla Bruni et à Nicolas Sarkozy dans sa ville... Au cas où l'ex-couple présidentiel avait envie d'essayer le système fiscal britannique, dépourvu de toute taxe à 75 %... On se souvient aussi de la une, en novembre, du magazine britannique The Economist. Sous le titre "La France, bombe à retardement de l'Europe", cette image : plusieurs baguettes de pain attachées par un drapeau tricolore façon pain d'explosifs... Le Premier ministre, David Cameron, n'est pas en reste. Si le leader conservateur avait déclenché une polémique officielle au G20 de Los Cabos, au Mexique, avec sa phrase "la Grande-Bretagne est prête à dérouler le tapis rouge aux entreprises françaises trop taxées", on se souvient moins du délicat surnom attribué alors à la compagne du président : "madame Rottweiler".

Rien à voir pourtant avec un soudain accès de fièvre anti-froggies de l'élite britannique. Se moquer des Frenchies est en fait un péché mignon outre-Manche, quasiment un art de vivre. Parmi les plaisanteries les plus vachardes, sans doute celles sur la supposée lâcheté et inefficacité des soldats tricolores. Imaginez un samedi matin dans un des nombreux grands parcs verts et ombragés de Londres, lors d'une journée d'automne ensoleillée. Une soixantaine de personnes en baskets, short et tee-shirt, malgré l'air vif du matin, zigzaguent entre les feuilles mortes éparpillées sur l'immense pelouse pour enchaîner rapidement sauts, assouplissements, pompes... La consigne du prof de gym fuse alors : "Et maintenant, on lève les mains en l'air ! Et on court à toute vitesse. Comme un soldat français !" Quelques fous rires étouffés et tout le monde s'exécute. Pas un regard surpris, ni même un vague sourcil en l'air au pays du politiquement correct.

"Pourquoi il n'y a pas que les fromages qui puent en France"

Les Britanniques les plus provocateurs n'hésitent d'ailleurs pas à mettre en doute le rôle de la France au cours des deux guerres mondiales en feignant plus ou moins de s'étonner : "Ah bon ? Les Français pensent vraiment qu'ils sont dans le camp des vainqueurs ? À chaque fois ?" Au hit-parade du running-gag anti-tricolore figure également le cliché du Français à l'hygiène douteuse et à la peau dure. Alors, quand un sondage récent a évoqué ces 20 % de "froggies" qui ne prennent pas une douche chaque jour ou ces 12,5 % qui ne se lavent pas systématiquement les mains après un passage aux toilettes, Sun s'en est donné à coeur joie. Sous le titre "Pourquoi il n'y a pas que les fromages qui puent en France", le journal donne la parole sur une demi-page à une Britannique vivant dans l'Hexagone, mariée en secondes noces à un Français. Cette dame y détaille les affres de sa vie quotidienne avec cet homme et son fils, tous deux tellement peu préoccupés par l'hygiène qu'avant qu'elle ne prenne leur éducation en main ces deux affreux ne changeaient même pas de caleçon tous les jours !

Autre préjugé bien installé et sujet inépuisable de moqueries outre-Manche : le manque d'ardeur supposé des Frenchies au travail. La City rit encore des déclarations de Jérôme Kerviel se disant proche du burn-out dans les jours qui ont précédé son arrestation pour avoir fait perdre cinq milliards d'euros à la Société générale. Les plus de 300 000 Français vivant à Londres ont donc pris l'habitude de s'armer de patience et d'humour... À moins qu'ils ne préfèrent se consoler en ouvrant les pages mode et société des quotidiens, qui expliquent chaque semaine "comment s'habiller comme une Parisienne", "comment élever ses enfants correctement comme les Français" ou "pourquoi les Françaises, elles, ne grossissent pas"...

User avatar
Creusebear
Moderator
1311
May 2007
Re: L'entente toujours cordiale?
by virtdave • Sun 27 Jan 2013 23:09

Mais il y a aussi la tradition en France de l'Albion perfide....

Il y a quelques années, les éditeurs d'un journal anglais et d'un journal français ont proposé un petit jeu: chaque semaine ils ont publié une blague anti-française et une blague anti-anglaise dans leurs journaux. Ils ont du annuler le parti après quelques semaines, à cause de la moutarde qui est montée au nez des lecteurs, aux deux cotés de la Manche.......

User avatar
virtdave
1112
Sep 2008
Display topics from previous: Sort by
Your Permissions
  • You cannot post new topics in this forum
  • You cannot reply to topics in this forum
  • You cannot edit your posts in this forum
  • You cannot delete your posts in this forum
  • You cannot post attachments in this forum
Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron